Ma pédagogie et votre technique

Technique de guitare - Position des doigts

Pour perfectionner votre pratique en guitare, vous devez savoir combiner les techniques de jeu et de lecture aux bases théoriques. Pouvoir vous orienter vers la technique classique lorsque vous souhaitez jouer seul ou en tant qu’instrument principal ; ou vers la guitare rythmique pour accompagner un chanteur ou d’autres musiciens. Connaître et intégrer l’harmonie aussi bien que le solfège. Lire avec aisance une partition comme une tablature. Ma pédagogie intègre diverses méthodes pensées pour vous amener progressivement à une véritable maîtrise technique de l’instrument.

Jouer seul ou en groupe, interpréter une partition et improviser

Maîtriser les techniques de guitare suppose savoir explorer les différentes formes d’expression de l’instrument en variant son style de jeu. Pouvoir apprécier les différentes situations pour choisir avec justesse la technique appropriée. Interpréter seul à la guitare une chanson de variété ou une pièce classique, accompagner un instrument ou une voix, jouer en tant qu’instrument principal ou secondaire, improviser… Ces différentes situations relèvent de techniques de jeu elles aussi diverses.

L’approche pédagogique sera différente selon que vous envisagiez de maîtriser l’ensemble des techniques, un mode de jeu bien précis ou que vous privilégiez un style de guitare. Le niveau accordé aux exigences et à la rigueur de travail va donc dépendre des ambitions qu’on se fixe. Par exemple, souhaiter jouer entièrement (et non qu’en partie) des pièces musicales complexes ou découvrir la richesse du répertoire alimente les efforts techniques à fournir pour progresser.

Technique classique : puiser dans la polyphonie de l’instrument

La technique classique consiste à interpréter seul et avec aisance des pièces classiques comme des morceaux modernes. A puiser dans le jeu des cordes d’une guitare acoustique une multitude de sonorités basses, médiums et aiguës. Chacune semblant jouer sa propre partition, tout en accord avec les autres. Cet effet saisissant qui attire bien des amateurs de guitare classique est rendu grâce à la polyphonie de l’instrument. On retrouve aussi cette technique dans le fingerstyle (littéralement « jeu des doigts ») où chaque doigt est travaillé individuellement pour élever l’expressivité.

Une certaine rigueur et persévérance dans les répétitions sont essentielles pour atteindre la souplesse et la précision du mouvement des doigts propre au jeu polyphonique. Il s’agit aussi de maîtriser son jeu, tirer le meilleur de la guitare, tout en interprétant sans accrocs les compositions écrites sur partition. Au sein de ce style qui apparaît souvent comme académique, Il faut parvenir à trouver votre confort de jeu.

Nous y parviendrons pas à pas, grâce à de fabuleux recueils de morceaux et des outils divers que je choisis minutieusement pour qu’ils correspondent le plus à votre sensibilité. Parmi eux, il faut compter sur les méthodes classiques élaborées par de grands maîtres et qui ont fait leurs preuves. La finalité est d’éviter de vous sentir enfermé dans un milieu purement technique et de vous permettre d’apprécier la mélodie d’un point de vue purement esthétique. Pour prendre plaisir à jouer.

Technique d’accompagnement, guitare rythmique et improvisation

Les résultats souvent plus immédiats de la technique d’accompagnement en font une méthode très prisée des autodidactes. Mais le contexte de jeu est bien spécifique. Le but ici est d’accompagner un autre instrument ou une voix chantée (la vôtre, par exemple). Placée en retrait, la guitare est là pour soutenir une autre partition rythmique et la porter au premier plan. Le jeu se doit d’être calé et solide pour que celui qu’on accompagne puisse placer correctement sa mélodie ; voire improviser. On dit souvent qu’il n’y a pas de bon improvisateur sans bon accompagnateur.

On dit aussi à propos du guitariste qu’« il a les mains pleines de doigts et qu’il ne sait pas quoi en faire ». C’est d’autant plus vrai en guitare rythmique où la difficulté se situe dans l’agencement chorégraphique des doigts entre deux accords joués en rythme. Il faudra aussi compter sur la perception que vous avez du temps, votre capacité de concentration ou encore votre constance à maintenir et varier le rythme. Certains morceaux vont demander un jeu rythmique intense. L’endurance de la main droite et de la main gauche va être sollicitée. Prolonger une rythmique de manière fluide sur la durée n’est pas toujours des plus simple.

Des ateliers de groupe permettent aux élèves de se rencontrer et de jouer des pièces spécialement écrites pour les petits ensembles. En plus des cours individuels, on y apprend à gérer sa propre rythmique tout en intégrant celle des autres. Quitter son rôle de soliste pour le jeu en groupe est très enrichissant et très formateur. Comme toute expérience collective qui demande à chacun des exigences particulières pour que l’ensemble avance.

Technique de l’expression libre et spontanée, l’improvisation vient en complément des techniques monophoniques (note à note) ou d’accompagnement. Elle ne fonde pas l’essentiel de mes cours mais peut aussi être abordées au besoin. Elle permet notamment de :

  • favoriser la spontanéité du jeu ;
  • se détacher de la partition ou de la tablature ;
  • développer son oreille ;
  • gagner en souplesse et rapidité de jeu.

Technique de lecture : enrichir et nuancer son jeu

Associée à la connaissance du rythme, la lecture des partitions à la note (le solfège) permet une approche plus large de la pratique de la guitare et des instruments de musique en général. Il s’agit notamment de :

  • diversifier et alimenter votre jeu par l’entraînement sur partition ;
  • étendre la variété de votre répertoire ;
  • vous amener à comprendre techniquement les nuances des styles ;
  • vous permettre de mieux saisir le sens des compositions de certains instrumentistes ;
  • faciliter éventuellement votre apprentissage d’instruments autres.

Parvenir à une fluidité dans la lecture des partitions permet d’entendre mentalement la musicalité des titres. Cette aisance dans la compréhension des notes placées sur la portée favorise la souplesse du jeu… En dehors du savoir-faire technique, il s’agit aussi et tout simplement de vous faire prendre plaisir à enrichir votre culture musicale. Vous comprendrez certainement pourquoi connaître en profondeur le langage musical est indispensable lorsqu’on souhaite maîtriser la guitare dans sa globalité.

En apparence plus accessibles que les partitions à la note, les tablatures elles, sont écrites en chiffres. Elles montrent le chemin sur la guitare. Elles permettent de décrypter rapidement ce qu’on appelle en jargon blues-rock un plan ou un riff (des phrases courtes extraites d’un morceaux).

Si la tendance est à généraliser la tablature dans l’édition musicale, dans mes cours j’emploie ce système de notation essentiellement en rock, sur guitare électrique.

En dehors de ce contexte bien particulier, les partitions écrites en notes parleront toujours plus que les tablatures écrites en chiffres. Autre avantage non négligeable : la lecture de notes sur le manche facilite l’apprentissage des notions harmoniques. Nous ferons ainsi l’économie de cours parfois fastidieux et soporifiques.

Solfège et harmonie : travailler les accords et les gammes

La guitare classique permet de découvrir et de mettre en pratique le solfège. En travaillant ainsi, note après note, nous formons une première voix dite « monophonique ». Quelques sons suffisent alors à nous rappeler un air connu. Associer ce travail autour de la note à des combinaisons et variétés rythmiques facilite l’accès de l’instrument aux débutants et aux enfants. Il sera alors nécessaire de simplifier la complexité de la guitare pour assurer votre progression. Une pièce de prime abord difficile pourra ainsi être abordée en empruntant un chemin que j’aurai adapté à votre niveau.

Viennent plus tard l’harmonie et les accords – un assemblage de plusieurs notes à jouer en même temps. Souvent, c’est cette technique qui vous attire parce qu’elle paraît plus simple et les résultats plus immédiats. que d’acquérir le solfège. Mais là, la guitare peut se révéler redoutable. La pratique se révèle bien plus musclée et il faut bien maîtriser au moins une des deux mains pour parvenir à un résultat convenable.

Parmi les indémodables des écoles de musique on retrouve les exercices de gamme et d’accord. Ils sont à prendre avec tact pour éviter de les rendre rébarbatifs et ennuyeux. Je les utilise pour ma part pour des besoins ponctuels. Pour développer la souplesse et la vélocité de vos doigts par exemple ou encore développer votre connaissance du manche.

C’est bien connu : on n’apprend pas la musique dans les morceaux. Ces derniers sont là pour le plaisir uniquement. L’oreille captera rapidement la mélodie mais au détriment de la compréhension. On se sera fait plaisir mais au niveau apprentissage et autonomie, sans la connaissance du solfège, on n’aura fait aucun progrès. C’est ce que vivent certains musiciens. Ils font beaucoup d’effets en jouant un morceau que tout le monde connait et apprécie. Mais au fond d’eux-mêmes, ils souffrent de ne pouvoir aller plus loin. Il leur est par exemple difficile de s’intégrer dans des groupes de musiciens, d’improviser ou encore d’écrire leurs propres compositions.

Technique et répertoire : forger votre style

La technique est là essentiellement pour faciliter la transmission du jeu, accéder à votre style de prédilection et servir l’écoute. Perfectionner votre technique en guitare contribue en plus à renforcer votre fermeté de jeu. Et finalement à forger votre touche personnelle. Votre signature en tant que guitariste.

Répertoire et technique sont liés. Pour vous faire une idée un peu plus précise sur les techniques à étudier avant de débuter les cours, vous pouvez d’abord commencer par vous demander quel style de musique vous souhaitez surtout jouer en guitare. Voir si vous êtes plutôt éclectique. Comme je l’explique ailleurs, considérez aussi que dans mes cours, le répertoire , le choix du style de musique pour améliorer votre niveau  ne sera pas forcément celui que vous préférez. Pour plus de détails, voyez aussi les techniques de base pour pratiquer la guitare.

Marianne Carpentey professeur de guitare à Bordeaux Ecole de guitare à Bordeaux Professeur de guitare à Bordeaux, j’enseigne la technique classique et d’accompagnement depuis 2005. Ma pédagogie s’adresse en particulier aux adultes, enfants et ados qui veulent apprendre la guitare ou se perfectionner avec une méthode qui leur est véritablement adaptée. A un niveau débutant ou intermédiaire. Les cours de guitare ont lieu quartier Saint-Pierre, pas loin de la Place de la Bourse.
Marianne Carpentey - 1, rue des Faussets - 33000 Bordeaux
Tél. mobile : 06 32 97 36 60 - Tél. fixe : 05 56 32 66 26

Bordeaux (Quartier Saint-Pierre)

Marianne Carpentey
1, rue des Faussets
33000 Bordeaux (France)
Téléphone (fixe) : 05 56 32 66 26
Téléphone (mobile) : 06 32 97 36 60

Ecole de guitare à Bordeaux

Click to open a larger map

Les cours en bref

Techniques et théorie

  • Technique classique, guitare rythmique, technique d’accompagnement et technique d’improvisation
  • Harmonie et accords / Solfège et gammes
  • Lecture à la note, partitions, tablatures

Styles et répertoire

  • Classique
  • Variété, pop, rock et folk
  • Tangos, sambas, bossas novas, etc

Types de guitares

  • Guitare classique, guitare électrique, guitare folk, guitare électro-acoustique, guitare sèche